Le Cloud Computing, c’est quoi ?

Le Cloud Computing, c’est quoi

Le cloud computing n’est apparu que très récemment, au court du XXIe siècle. Si le stockage de données se limitait auparavant à l’usage de disque dur sur ordinateur, l’avènement du Cloud a révolutionné une nouvelle conception de sauvegarde. D’une manière concrète, le cloud computing se présente également comme une forme de stockage de données, mais qui propose aussi une infinité de possibilités à ses usagers.

Une définition pour vous éclairer

Terme généralement utilisé en informatique, le cloud computing se résume en un espace de stockage infini pouvant contenir différentes ressources (applications, réseaux, etc.). Son accès est ouvert à tous à condition de disposer d’une connexion internet. Il s’agit d’un stockage distant dont les données transitent toutes par voie digitale.

Son utilisation diverge de ce fait de celle du stockage local qui consiste à sauvegarder des informations sur un disque dur ou à lancer un programme depuis ce dernier. Notez qu’il diffère également du Network Attached Storage qui consiste à faire transiter différentes données via un serveur en résidence.

Quels sont ses avantages ?

L’un des premiers avantages du cloud computing c’est la réduction des coûts en matière de logiciels et de matériels. Les services qu’il propose sont exécutés à partir de centres de données parfaitement sécurisés et régulièrement mis à jour. Les sociétés peuvent se focaliser sur leur cœur de métier sans se soucier des tâches telles que la gestion ou la configuration de ses centres de données, etc.

Il est également plus sécurisé. La plupart des fournisseurs qui y sont disponibles proposent un large panel de technologies destinées à renforcer de manière globale votre sécurité. Les stratégies et contrôles qui y sont proposés ont été étudiés de manière à s’adapter à vos besoins. Elles assurent une sécurisation optimale de vos applications, données, etc. face aux éventuelles menaces.

Le cloud computing reste également très fiable et facilite le travail des entreprises en rendant les sauvegardes et les récupérations d’urgence plus faciles.

Les différents types de Cloud Computing

Il faut savoir qu’il n’existe pas de modèle prédéfini de cloud computing. Cette technologie existe en plusieurs modèles et propose des services différents. Avant d’opter pour celui qui convient le plus à vos besoins, il est nécessaire dans un premier temps de déterminer l’architecture du cloud sur lequel vous allez implanter vos services.

Trois types de déploiement du cloud computing subsistent. Vous avez le cloud privé qui regroupe toutes les ressources spécifiques et indispensables à l’activité d’une entreprise. Celui-ci peut être hébergé par des fournisseurs privés ou en local au sein de l’entreprise. Tous les services qu’il propose ainsi que son infrastructure transitent sur un réseau privé.

Vous avez aussi le cloud public dont les ressources sont détenues et exploitées spécifiquement par des fournisseurs du cloud. Elles peuvent être mises à disposition du public en fonction des paramétrages apportés par ses détenteurs.

En dernier, vous avez le cloud hybride qui est un condensé de cloud privés et publics. Il a l’avantage de permettre une plus grande flexibilité à votre entreprise en mettant à sa disposition un plus large déploiement.

Publié par Alexandre

Bienvenue sur mon blog ! Moi c'est Alex, j'ai travaillé 6 ans dans le marketing et j'ai rapidement compris l'intérêt des Nouvelles Technologies dans ce secteur. C'est pourquoi j'ai décidé d'entreprendre ce blog afin de partager toutes les actualités en termes d'innovations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *